TAG : Vis ma vie de maman

Aujourd’hui, j’avais envie de faire un TAG sur ma vie de maman. Ce TAG a été crée par la youtubeuse Planète Maman. C’est parti…

Présente toi en quelques mots, combien as-tu d’enfants ? Quel âge ont-ils ?

Pour ceux qui ne le sauraient pas, je m’appelle Vat, j’ai 32 ans et je suis métisse franco-laotienne. A la base je suis de Haute-Normandie, mais j’ai atterri en Ile-de-France depuis maintenant un an.

Actuellement entrepreneuse, je suis à la fois créatrice d’accessoires fait-main destinés aux bébés, enfants, femmes et pour la maison (http://fleursdeprava.com) et « coach voyages » proposant un accompagnement pour l’organisation, la préparation et la planification des voyages en France et à l’étranger (http://enpleinetraversee.com). Par ailleurs, je prends énormément de plaisir à rédiger pour mon blog et de partager avec vous sur différents sujets qui me tiennent à cœur.

En parallèle à cela, je suis maman d’une petite fille d’un peu plus de 2 ans et demi (32 mois exactement). Pravannah a pointé le bout de son nez le 24 février 2018 à 17h19. Et c’est à partir de cet instant que notre vie a totalement changé. Même si certains moments sont très compliqués, je ne reviendrai en aucun cas en arrière.

 

Avant de connaître officiellement le sexe de ton enfant, le connaissais-tu déjà au plus profond de toi ?

Je vais répondre franchement à cette question : absolument pas ! Et c’est même le contraire. J’étais persuadé qu’on allait avoir un petit garçon. Par contre, le papa, lui, était convaincu que l’on allait avoir une petite fille. Comme quoi, l’intuition féminine n’a pas été bonne sur ce coup là !

Mais, même après l’annonce du sexe par notre sage femme, je n’ai ressenti aucune déception. Avec ma fille, je suis la maman la heureuse !

 

Maman au foyer ou maman au travail ?

Pour l’instant, je vais répondre les deux ! Globalement, je suis à mi-temps.

Etant à mon compte, j’ai la possibilité de travailler à la maison. Lorsque je travaille, ma fille est gardée par une nounou. Tous les parents le sauront, il est impossible de travailler avec un enfant. Ou alors, les tâches ne sont pas faites efficacement. Ma fille est gardée 4 jours par semaine de 9h à 16h. Vous l’aurez compris, je travaille moins que les salariés ordinaires, mais cela me laisse le temps d’accomplir le principal de mon travail. Même si en général, je travaille les soirs et les week-ends.

Cette organisation me permet de travailler tout en profitant de ma fille.

 

As-tu un objet ou quelque chose de symbolique faisant référence à ton enfant qui ne te quitte jamais ?

Mon téléphone ! Il est toujours collé à moi ou alors je suis toujours collée à lui ! A l’intérieur, j’ai énormément de photos de ma fille, que ce soit des photos actuelles ou des photos lorsqu’elle était bébé. Dès que j’ai envie de me remémorer certains souvenirs, je me plonge dans mes photos.

Par ailleurs, j’aimerais bien me faire faire un collier avec son prénom dessus écrit en français et en laotien.

 

Fais-tu partie de ces mamans qui ont gardé leur test de grossesse ?

Et oui, je suis une de ces mamans qui a gardé son test de grossesse. Au plus grand désespoir du papa ! Lorsque l’on tombe dessus, il prend un malin plaisir à se moquer de moi. Je l’ai gardé pour les souvenirs. De plus, je compte faire une espèce de boîte à souvenirs avec tous les objets qui ont marqué ma grossesse.

 

As-tu du mal à te séparer des affaires de ton enfant ?

Au début, lorsqu’elle était encore bébé, oui. J’avais beaucoup de mal à me séparer de ses vêtements ou jouets. C’était toujours une histoire de souvenirs.

Mais maintenant ça va, je me suis soignée ! En même temps, nous n’avons plus vraiment le choix car en arrivant en Ile-de-France nous avons divisé par deux notre surface habitable. Donc, nous ne pouvons plus vraiment stocker comme avant. Même au delà de cela, je suis moins gênée à donner ou vendre ses vêtements, jouets ou affaires de puériculture.

 

Un achat qui te trotte dans la tête depuis quelques temps mais que tu n’as pas encore fait ?

Ce n’ai pas un achat en particulier. Etant de grands voyageurs, nous aimerions proposer à notre fille la découverte de lieux et de cultures au travers de voyages. Certes, les voyages coûtent chers, mais cela en vaut la peine en terme d’épanouissement et d’enrichissement.

 

On dit souvent que pour un 1er enfant, on a du mal à acheter de l’occasion. Penses-tu réagir différemment pour ton prochain enfant ?

Avec le papa, nous n’avons jamais eu de mal à acheter d’occasion que ce soit pour bébé ou pour nous. Concernant les affaires de ma fille, nous avions acheté pas mal de vêtements, de jouets et certains matériels de puériculture en occasion. D’ailleurs, nous continuions. Cela ne nous dérange pas. Même si c’est de l’occasion, les affaires que l’on choisissons sont toujours en très bon état.

Néanmoins, pour certaines choses sur lesquelles nous voulions être sûrs en terme de qualité comme par exemple les sièges auto, lits, porte-bébé, chauffe biberons… nous voulions que du neuf et non de l’occasion.

 

Un fait marquant depuis la naissance de ton enfant à nous raconter ? Qu’il soit heureux ou un peu moins…

Je ne vais pas vraiment être originale, mais je vais dire le moment où elle a commencé à marcher. Elle a commencé à marcher à 14 mois. C’était tellement, mais tellement mignon à voir. Elle m’a fait monté les larmes plus d’une fois.

 

As-tu déjà craqué nerveusement depuis que tu es maman ?

Oh oui, même plus d’une fois. Même si j’essaie d’être une maman la plus zen possible, des fois je craque. Avec la fatigue, le stress et l’impatience, je peux craquer. Crier, m’énerver, pleurer. Puis, après je culpabilise ! Malheureusement, les parents ne peuvent pas être parfaits.

Néanmoins, dans les moments difficiles, il faut vite se reprendre pour faire de notre mieux…

 

Voulais-tu plusieurs enfants avant d’en avoir ? Ton avis a t-il changé depuis ?

J’ai toujours voulu deux enfants. Pour moi, c’était le chiffre de la « normalité ». Dans notre société, c’est la norme d’avoir deux enfants, d’être quatre dans le foyer. Depuis que je suis maman, ma vision sur la chose a changé.

Avec le papa, nous sommes plus dans l’optique de n’avoir qu’un seul enfant. L’enfant unique fait beaucoup polémique. Je le conçois. Mais, nous avons nos raisons. Je ferai très prochainement un article là dessus.

Après la vie est faite de surprises ! Nous ne savons pas ce que sera fait demain. Peut-être que j’aurai un jour une belle surprise à vous annoncer…

enfant, chèvre, animaux, maman

Si vous le désirez, n’hésitez pas à reprendre ce TAG.

A bientôt.

Vat

Articles similairesFonder une famille et devenir parents ; Mon carnet de grossesse, pour se souvenir ; La découverte de ma grossesse ; Ma fille, un bébé de 25 mois

 

 

Facebooktwitterpinterestinstagrammail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *