Catastrophe au Laos : Rupture d’un barrage

Le Laos a subi une catastrophe le 23 juillet 2018, celle de l’effondrement d’un barrage hydroélectrique en construction.

Ce drame s’est produit dans la province d’Attapeu, situé au Sud-Ouest du Laos, non loin des frontières du Vietnam et du Cambodge. Le barrage était localisé sur un effluent du Mékong.

carte laos attapeu

 

Causes de la catastrophe

C’est à la suite de pluies torrentielles que la partie supérieure du barrage a été emporté, 24h avant l’effondrement totale de la structure. En effet, des anomalies ont été détectées la veille du drame. La compagnie de construction a alors alerté les autorités laotiennes et l’évacuation des villageois a commencé.

Par ailleurs, des ouvriers ont été convoqués sur place afin de procéder à des réparations d’urgence. Néanmoins, les tentatives de réparations ont été empêchées par d’abondantes pluies.

C’est alors que le barrage cède et libère un flot d’au moins cinq milliards de mètres cubes d’eau provoquant l’inondation d’au moins sept villages.

 

Bilan de la catastrophe

La catastrophe concerne au moins sept villages qui ont été totalement submergés par les eaux. Le flot d’eau a emporté de nombreuses maisons sur son passage et a contraint les habitants à se réfugier sur les toits des bâtiments encore debout ou dans les arbres. Le nombre de morts et de disparus reste encore très approximatif. Le bilan est vraiment incertain.

Néanmoins, des chiffres ont été donnés : 26 morts et 131 disparus. Par ailleurs, au moins 6 600 personnes sont sans logement évacuant les lieux avec les quelques affaires personnelles qu’elles ont pu sauver.

De plus, la rupture du barrage a ruiné les cultures de riz et tué le bétail. Pour les laotiens, agriculteurs de métier, ceci est une vraie catastrophe. Par ailleurs, des problèmes sanitaires sont à déplorer.

Source : The Laotian Times

Aucune médiation

En France, la catastrophe est passée quasiment inaperçue. Les médias en ont parlés le jour du drame avec des reportages de quelques minutes et puis plus rien ! Ce qui est très regrettable…

Le scandale Benalla était s’en doute beaucoup plus intéressant !

 

Les associations agissent

De nombreuses associations humanitaires et des organismes gouvernementaux viennent en aide auprès des populations sinistrées. Nous pouvons citer les grandes ONG telles que UNICEF, Médecins sans Frontières, JICA, Aide et Action, l’ONU, ou encore l’UNESCO.

Même si elles ont peu de moyens, des petites associations participent également : Sabaïdee Bonjour, Enfants Lao Rizières de l’Espoir, Ecole Champa Lao.

N’hésitez pas à contacter ces associations si vous voulez aider les sinistrés.

attapeu inondation laos réfugiers
Source : The Laotian Times

Vat

 

Facebooktwitterpinterestinstagrammail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *