Mon troisième mois de grossesse

Dans un précédent article (Mes deux premiers mois de grossesse), je vous ai parlé de mes quelques soucis de santé. Pour ce troisième mois de grossesse, ces soucis se sont aggravés et d’autres sont apparus. Néanmoins, ce mois a été pour nous un mois riche en émotions car nous avons eu notre première échographie ! Je vous raconte tout cela…

 

Problèmes de peau

Pour ce troisième mois, j’ai encore été très handicapée par les démangeaisons au niveau de ma peau, surtout sur les jambes, le dos et la poitrine. Même avec la prise de médicaments et l’utilisation de pommades (Xyzall, Aérius, Ialuset, La Roche Posay), je n’ai vu aucune amélioration. Les seules choses me soulageant étaient de prendre des douches en alternant eau chaude et eau froide, de mettre des pains de glace et des serviettes mouillées sur les zones sensibles.

Je me décide à nouveau de prendre RDV avec mon médecin traitant. Elle n’avait aucune idée de ce que j’avais ! Par conséquent, elle avait peur de me donner un traitement étant donné que j’étais enceinte. Par ailleurs, elle m’a dit que je devais aller en urgence au service dermatologique du CHU. Ce qui m’a un petit peu, même beaucoup stressé.

peau problème

Le lendemain, me voilà aux urgences dermatologiques. La consultation s’est faite comme si que j’étais une bête de foire ! J’ai été examiné de bas en haut par 4 internes qui n’avaient aucune sensibilité à mon égard. Elles parlaient entre elles sans même me calculer ; j’étais un sujet d’étude à leurs yeux ! Pour le diagnostic, elles n’étaient pas d’accord, deux disaient que j’avais un champignon ou un lichen, et les deux autres n’avaient aucune idée de la cause. Alors, elles ont appelées un médecin, lui pense que je faisais une réaction à un médicament ou un cosmétique. Le médecin m’a donc prescrit un tube de diprosone à mettre sur toutes les parties qui démangeaient et m’a dit de revenir un mois après. Je suis ressortie de cette consultation sans avoir de réelles explications de la provenance de mes boutons.

Depuis cette consultation, je m’appliquais du diprosone tous les jours. Cette pommade est, soit, bourrée de cortisone mais elle me faisait tellement de bien !

 

Première écho et RDV à la maternité

Première échographie

Le jour de la première échographie était enfin arrivé : nous étions très impatients d’aller à ce RDV. Nous avions un sentiment, à la fois, de peur et d’excitation. Nous n’avions pas eu besoin d’attendre bien longtemps car l’échographe obstétricienne avait un quart d’heure d’avance.

Elle nous a posé tout un tas de questions sur les antécédents familiaux, de grossesse, l’âge, le poids, le groupe sanguin,… L’échographie a permis de déterminer le jour de conception. Mais surtout, nous avons pu voir et entendre le bébé pour la première fois. Il bougeait beaucoup. L’échographe nous a expliqué la signification des différentes mesures qu’elle prenait. Elle mesure notamment la nuque pour savoir le risque de trisomie ; dans notre cas, le risque était faible. Cette consultation a permis d’en conclure que tout allait bien : bébé allait bien, le liquide amniotique était en quantité normale, le placenta et le cordon ombilical n’avaient pas de problème. Prochaine écho, trois mois plus tard…

première échographie

 

RDV à la maternité

Quelques jours après l’échographie, nous avions RDV à la maternité avec une sage femme. Mais avant cela, une assistante médicale devait me prendre la tension, la température, un prélèvement d’urines et me poser quelques questions (mon type de groupe sanguin, fumeuse ou non, les personnes à prévenir en cas d’urgence). Après tout cela, nous attendions le RDV avec la sage femme. Nous avons eu le droit à la « Boite Rose« , mallette avec des documents sur la grossesse.

boites rose

Nous voilà dans le bureau de la sage femme où elle nous a posé de nombreuses questions : antécédents familiaux et de grossesse, taille, poids, traitements médicaux en cours. Je lui ai parlé notamment de mes allergies (rhume des foins), de mon psoriasis et de mon problème de peau depuis le début de grossesse. Concernant mes démangeaisons, elle a supposé une mauvaise réaction à l’acide folique ou à l’acné de grossesse. Elle a vérifié également si le diprosone pouvait se prendre pendant la grossesse ; il peut se prendre en petites quantités.

Par ailleurs, elle a noté toutes les informations des différents examens médicaux précédents (prélèvements d’urine et prises de sang) telles que la toxoplasmose, rubéole, VIH,… Elle a été étonné que je n’ai pas refait le test de la toxoplasmose ; mon médecin traitant a en effet mal interprété les résultats, je ne suis pas, en fin de compte immunisée contre la toxoplasmose. Je devais donc faire tous les mois une prise de sang pour cela.

La sage femme nous a donné un calendrier avec tous les prochains RDV à prendre et les congés maternité. De plus, elle m’a donné une ordonnance pour la Trisomie 21 ainsi que pour les prochaines échographies.

Elle m’a examiné : elle a regardé mes boutons, a fait un touché du col et a écouté le bébé. Tout était normal, mise à part les boutons.

 

Vacances

Ce mois a été marqué par la prise de deux semaines de vacances qui m’a permis de déconnecter du boulot et des relations toxiques avec certains collègues. Nous sommes parti en vacances à Tours. Nous avons énormément marché car nous avons visité la ville de Tours ainsi que de nombreux châteaux aux alentours.

J’ai été facilement essoufflé et j’ai bien failli tomber dans les pommes à cause de la chaleur. Nous avons également fait une promenade en canoë sur le Cher. C’était vraiment agréable à faire.

Les vacances sont passées à une vitesse folle. Et c’est déjà l’heure de la reprise…

Canoe

Ce troisième mois a été chargé en émotions grâce notamment à l’échographie. Le fait d’avoir vu le bébé, c’était top ! Les vacances ont fait tellement du bien. Grâce à cela, les problèmes de peau ont pu être oublié un instant…

Vat

 

Articles similairesLa découverte de ma grossesse ; Mes deux premiers mois de grossesse

 

Facebooktwitterpinterestinstagrammail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *